Gilles Sacksick
Accueil Biographie Calendrier Ecrivains et Catalogues Litho-Lissac Ouvrages lithographiques Grands Formats Pigments Témoignages
Je reconnais Gilles Sacksick dans tous ces éléments. (...) Mais si je le reconnais, c'est dans cette recherche qui emprunte le chemin des êtres, de la nature et des choses pour toucher en fait au plus abstrait. Au fond, dans sa peinture, il n'est question que de seuils, d'échos et d'orées. De passages sensibles.
Laura Alcoba
préface à l'exposition au musée Goya 2016
_______________
Quelque chose de monumental et de familier se donne à voir, à imaginer, à rêver, comme un secret à la fois transmis et préservé.
André Comte-Sponville
Ferveur, les esquisses de Gilles Sacksick
_______________
... C'est tout de même curieux qu'un tour d'esprit si nécessaire et si évident soit si rare aujourd'hui où l'on « fabrique » et recherche l'effet au lieu de se livrer à ce qui est, à la connaissance de la merveille sous nos yeux.
André Dhôtel
des Ardennes... une lettre à Gilles Sacksick
_______________
Nous constatons, nous les observateurs attentifs, qu'après une période où tu arrachais les fantômes blottis dans l'ombre, tu te mets aujourd'hui à jongler avec la poussière du soleil.
C'est à n'y rien comprendre.
Doisneau
à Gilles Sacksick, les mots d'une carte postale
_______________
Gilles Sacksick est un artiste d'une forte personnalité. Ses peintures sont autant d'architectures mais composées avec une subtilité et une finesse toute poétiques. C'est cette contraction pleine de sensibilité malgré sa forte structure qui m'a décidée à exposer ses ouvres au musée de mon père, car ce sont ces qualités qu'il recherchait et enseignait à ses nombreux élèves venus du monde entier.
Rhodia Dufet Bourdelle
sculpter la lumière
_______________
Que décidera l'artiste s'il revient ? (...) Son seul pouvoir est de se livrer à ce qui vient. Mais ce pouvoir-là se déploie ici avec une rare intensité. Il se risque. (...)
Jean Grosjean
« l'atelier »
_______________
Pénétrons dans l'antre aimé, ou plutôt le palais, de Gilles Sacksick, pour de nouveaux bonheurs. (...) Gilles Sacksick est du nombre des élus.
Philippe Heuzé
aux rivages de la lumière
_______________
Au premier coup d'oil, avant même d'avoir vraiment vu, l'effet du tableau s'impose - la sérénité, le calme, comme une peinture du silence (...). Comment ne pas identifier immédiatement, presque les yeux fermés, l'effet que produit Sacksick ? Ou plutôt qui se produit sur nous à l'occasion d'un visible suscité par lui.
Jean-Luc Marion
« natures vives »
_______________
Pas révolutionnaire, Gilles Sacksick, pire que cela : un peintre solide insensible aux fluctuations de l'art, un peintre prodigue d'humanité dans une société robotisée, un homme libre.
Josette Mélèze
Pariscope, mars 1997
_______________
Sacksick laisse toujours percevoir une orientation irréductible vert un art total (...).
Mario Richter
la pittura è cosa mentale
_______________
J'ai rencontré Gilles Sacksick juste après avoir découvert sa peinture. Ce qui m'a immédiatement frappé, c'est qu'il n'y a pas de différence entre l'homme qu'il est et ce qu'il crée. C'est comme si, pour venir à notre rencontre, il lui fallait d'abord passer par la porte de ses toiles.
Jean Marc Sourdillon
ses couleurs sont des actes
_______________
A ceux qui m'aiment avec un brin de vérité, je demande de manger ces mots. Qu'ils m'entendent leur dire encore une fois, que la peinture tient ses pouvoirs - pour moi extatiques - de son indépendance native. La peinture n'est pas magie, n'en a nul besoin : elle ne manipule pas, elle émerveille. La peinture n'est pas une religion, elle est ma religion et mon plus beau doute. Elle ne courtise personne, n'en appelle pas à Eros : elle est le désir même... Elle est femme, elle est homme. Elle est dans l'éclair. Elle est éternité.
Gilles Sacksick
_______________